Pascal Najadi - version Youtube - son combat contre Pfizer et Alain Berset

   

AGORA TVNEWS

 

Published on Jul 25, 2023

C'est la version YouTube du direct de l'interview du 24 Juillet qui a été bloqué sur la plateforme. les mots clés ont été enlevés et l'interview raccourci.

La version complète est sur Odysee : https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/Pascal_Najadi:5

Le Dr Loridan et le journaliste Eric Montana de TV ADP interview Pascal Najadi, Pascal Najadi est citoyen suisse et britannique, ancien de l'armée de l'air helvète et banquier d'affaires (Merrill Lynch international, membre du conseil d'administration de la Dresdner Bank à New York et à Londres). Il a été par ailleurs conseiller de chefs d'État et de ministres de plusieurs pays dans le domaine du conseil stratégique en temps de crise. En 2021, il reçoit ainsi que plusieurs membres de sa famille, trois doses du vaccin anti-Covid-19 Pfizer-BioNTech. Il fait alors toute confiance au discours du ministre de la Santé suisse Alain Berset à propos d’un produit médicamenteux “testé, sûr et efficace”, qui allait “immuniser l’ensemble de la population”. Afin de lutter contre la pandémie, en tant que citoyen, l’ancien banquier est certain de faire le bon choix pour se protéger et protéger autrui, en toute sécurité. En octobre 2022, il prend connaissance des déclarations de Janine Small, l’une des directrices de Pfizer, tenues lors d’une session du Parlement européen. Celle-ci révèle au grand public que son produit n’a pas été testé de façon suffisante avant sa commercialisation et que le vaccin n’a jamais empêché la transmission du virus. Des éléments pour le moins différents de ceux qui avaient été relayés auparavant par les politiques, les autorités sanitaires et leurs relais médiatiques pour justifier l'emploi du vaccin anti-Covid-19

Triplement vacciné, Pascal Najadi est désormais malade et il affirme être en train de mourir lentement. Il explique les raisons de son combat contre Pfizer, l'agence du médicament suisse et le gouvernement dont Alain Berset.

Dans un mois, le 25 Août, le règlement de la Commission Européenne de Thierry Breton sera appliqué sur toutes les plateformes importantes.

Elles auront obligation de censurer tous les contenus problématiques sans passer par une décision de justice. C'est déjà le cas aujourd'hui avec l'OMS qui est utilisé comme prétexte pour censurer, demain sous prétexte de haine et de risque de violence, tous les contenus peuvent être ciblés, surtout ceux qui visent des membres de la commission européenne, comme Ursula von der Leyen.

La version non censurée est visible sur Odysee, Crowdbunker et VK, nous n'avons aucune garantie après le 25 Août 2023, alors regardez vite la vidéo et partagez l'information avant qu'il ne soit trop tard.


  AutoPlay Next Video